LE "Testament de l'Initié"

Un poème faussement attribué à Rudyard KIPLING

Par Thierry R. BACHMANN

Régulièrement, je vois réapparaître, et partager de manière pratiquement virale le "Testament de l'Initié du Frère Rudyard KIPLING".

Il s'agit d'un très joli texte, comportant de nombreuses références maçonniques.

Comme j'aime lire les écrits dans leurs versions originales, afin d'être au plus proche du texte de l'Auteur, ou ici, du poète, je suis parti en quête du poème en langue anglaise. D'autant que Rudyard Kipling est connu pour avoir écrit des poèmes maçonniques, comme :

  • The Mother Lodge

Et là, surprise, impossible de retrouver le texte en langue anglaise, dans aucun des 879 poèmes et 336 histoires connus de Ruyard Kipling[1], malgré des recherches minutieuses.

Bref biographie maçonnique du Frère Rudyard Kipling

Rudyard Kipling (1865-1936) est initié le 5 Avril 1886, passé le 3 mai 1886, élevé le 6 Décembre 1886 à Lodge Hope and Perseverance, No. 782, à Lahore au Pakistan. Il est avancé à la marque le 14 Avril 1887 à Fidelity Lodge No. 9, puis élévé dans la foulée au Nautonnier de l'Arche Royale le 14 Avril 1887 à Lodge Mount Ararat, No.98.

Il déménage à Allahabad (actuel Prayagraj), en Inde, où il s'affilie le 17 Avril 1888 à Lodge Independence with Philanthropy, No. 391 avant de démissionner le 31 Décembre, 1895 .

Le Frère Rudyard Kipling a donc eu une carrière maçonnique à des rites anglais (Emulation, Marque, Nautonnier de l'Arche Royale) dont les architectures et contenus rituels sont différents en de nombreux points par rapport aux rites tels que pratiqués en France. Il a hypothétiquement pu connaître d'autres contenus rituels comme les Manuscrits Francken retrouvé à Lahore, mais ces manuscrits n'abordent aucunement les contenus des 3 premiers grades symboliques (Apprenti à Maître) bien connu des Franc-Maçons pratiquant une version du REAA.

Le livre "Dans l'intérêt des Frères", nous présente le Frère Kipling comme un ritualiste passionné durant sa carrière maçonnique de moins de 10 années.

Analyse du contenu du Poème lui-même

Mon analyse confirme que le contenu du poème fait référence très majoritairement :

  • à des éléments rituels continentaux (Rites Français, Rites Ecossais Anciens Acceptés, etc)
  • à des références françaises et allemandes

Le plus flagrant, et probablement le titre même du Poème, qui attire assurément un franc-maçon francophone : "Testament de l'Initié" qui pourrait faire référence au "Testament Philosophique" connu dans les rites continentaux. Mais cette pratique testamentaire est totalement absente du Rite Anglais Style Émulation.

Je propose ici d'aller plus loin encore, et de décortiquer les différentes parties du poème.

Cliquez sur chaque élément de découpage du poème pour lire mes arguments.
Je ne suis qu’un homme parmi les hommes,
Mais j’ai répondu sous le bandeau et j’ai gravi les trois marches.

Le Bandeau

"J'ai répondu sous le bandeau" :

  • S'il s'agit du "Passage sous le Bandeau", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, cet usage bien connu de nombreux frères pratiquants un rite continental, est totalement absent du Rite Anglais Style Emulation
  • S'il s'agit du Bandeau de l'Initiation", cette référence est une constante maçonnique de tous les rites maçonniques m'étant connu

Les trois marches

"j’ai gravi les trois marches" :

  • Cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, il n'y a pas de marches du Rite Anglais Style Émulation. Il y a bien "la manière rituelle de s’avancer vers l’Autel", enseigné par le Second Diacre, mais il n'y a aucune marche à gravir
J’ai vu l’étoile flamboyante, j’ai fait le signe.

Etoile flamboyante

"J’ai vu l’étoile flamboyante" :

  • Cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, il n'y a pas de contemplation de l'"Etoile Flamboyante" durant une cérémonie maçonnique du Rite Anglais Style Émulation. Par contre, il y a bien la présence de l'"Etoile Flamboyante" sur le Tableau du 1er Grade, et sa description est prévue dans le rituel, en tant qu'ornement de la loge. Cet ornement de la loge n'est pas représenté comme une étoile à 5 branches équidistante et équiangulaire avec la lettre G au centre comme pourrait s'attendre un Franc-Maçon d'un Rite Continental.
Je suis un maillon de la Chaîne ! La Chaîne est longue.
Elle remonte jusqu’au siècle d’Hiram, et peut-être plus loin encore.

Chaîne

"Je suis un maillon de la Chaîne ! La Chaîne est longue."

  • S'il s'agit de la "Chaîne d'Union", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, cet usage en fin de Réunion Maçonnique, bien connu et très apprécié de nombreux frères pratiquants un rite continental, est totalement absent sous cette forme, du Rite Anglais Style Émulation
  • S'il s'agit de la "Chaîne de l'Initiation", cette référence peut provenir du Frère Kipling, cet usage, se pratique exclusivement lors du Banquet suivant une Cérémonie d'Initiation. Mais il s'agit d'un usage, et non d'une constante au sein des loges pratiquants le Rite Anglais Style Émulation
On trouve notre signe sur les pierres dans les déserts de sable sous le ciel pur de l’Orient, dans ces plaines où s’élevaient les temples colossaux, poèmes purs de la puissance et de la gloire.
On trouve notre signe sur les papyrus que l’âge a teinté d’ocre, sur les feuilles où le calame a tracé les phrases les plus belles qu’un être ait pu lire.
On trouve notre signe sur les hautes cathédrales aux sommets sublimes aérés par les vents des siècles.

Il n'est pas ici possible de prendre une quelconque position.

On trouve notre signe jusque sur les conquêtes de l’esprit qui font l’humanité meilleure, sur la partition de Mozart, sur la page de Goethe, le livre de Condorcet, les notes d’Arago.

"Rendre l'Humanité Meilleure"

  • S'il s'agit de la "construction d'une humanité meilleure et plus éclairée ", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, il s'agirait alors d'une phrasologie très classique auprès des Mouvements culturels et fraternels maçonnique de type "Libérale et Adogmatique" actuelle

Mozart, Goethe, Condorcet et Arago

  • Il est surprenant que le Frère Kipling cite seulement des artistes et scientifiques franc-maçons français ou du Saint Empire Germanique (comprenant alors Autriche) sans y avoir incorporer d'artistes ou scientifiques de l'Empire Britannique comme l'écossais Robert Burns
Et pourtant, je ne suis qu’un homme parmi les hommes, un homme sans orgueil, heureux de servir à sa place, à son rang, je ne suis qu’un maillon de la Chaîne, mais je me relie à l’Univers dans l’espace et dans le temps.
Je ne vis qu’un instant, mais je rejoins l’Eternel.

"Chaîne" (suite)

"mais je me relie à l’Univers dans l’espace et dans le temps." :

  • S'il s'agit de la "chaîne d'union ", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, la phrasologie étant très proche de ce qu'on peut retrouver par exemple dans un des Rites Français : "Cette chaîne nous lie dans le temps comme dans l'espace[...] Par elle, doivent s'unir les Francs-Maçons de tous les rites, de tous les pays.".
  • 'il s'agit de la "chaîne de l'Initiation ", cette référence provient très peu probablement du Frère Kipling, le texte traditionnel utilisé, comporte bien des références au Temps. Mais il ne comporte pas de référence à l'espace, la chaîne parlant de la succession des Frères de la Loge.
Ma foi ne saurait faire couler le sang, je ne hais point, je ne sais point haïr.
Je pardonne au méchant parce qu’il est aveugle, parce qu’il porte encore le bandeau, mais je veux l’empêcher de mal faire, de détruire et de salir.
A ma place, debout et à l’ordre, j’ai travaillé de mon mieux.
Dans toutes les heures de la vie, mon coeur est demeuré fidèle.

Il n'est pas ici possible de prendre une quelconque position.

Je me suis dépouillé des métaux, j’ai combattu jusqu’à la limite de mes forces le fanatisme et la misère, la sottise et le mensonge.

"Dépouillé des métaux"

"Je me suis dépouillé des métaux" :

  • S'il s'agit d'être "dépouillé des métaux ", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, la phrasologie étant très proche de ce qu'on peut retrouver dans les rites continentaux lors de la Cérémonie du 1er Grade. Le Rite Anglais de Style Émulation utilise une autre appellation pour ce même état du Profane en cours de sa cérémonie d'initation : "Vous aurait-on dépouillé de tout objet de v...l...r, avant de vous admettre dans la Loge ?", dit par le Second Diacre. Il ne s'agit pas de la même terminologie, ni même la même leçon morale principale enseigné durant la cérémonie. Si la référence souhaité concerne une notion d'"abandon des préjugés, ou de tout affichage de titre", cette dernière est principalement apparu à partir de la moitié du XXème Siècle en France. Et les Anglo-Saxons affichent leurs grades, leurs dignités comme celle de Passé Maître, même en redescendant de charge. Au contraire même, on reconnait l'investissement des Frères et on les gratifie pour celà sans fausse modestie.
Je ne crains rien, pas même ce sommeil que l’on appelle la mort.
J’espère supporter la souffrance avec l’aide des miens, je saurai subir ce qui doit être subit parce que c’est la loi commune.

Il n'est pas ici possible de prendre une quelconque position.

J’aurais dégrossi la pierre, accompli ma tâche en bon ouvrier par l’équerre et le compas.

"Dégrossir la pierre"

"J’aurais dégrossi la pierre" :

  • S'il s'agit du "1er travail d'un Apprenti Franc-Maçon", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, la phrasologie étant très proche de ce qu'on peut retrouver dans les rites continentaux lors de la Cérémonie du 1er Grade. Le Rite Anglais Style Emulation n'a pas comme pratique de "jouer aux Maçons de Métier". L'architecture classique d'une Cérémonie Maçonnique, comprend une séquence "Présentation des outils", consistant à présenter les outils du Grade, en expliquant son usage d'un point de vue pratique du "Maçon opératif", puis de l'expliquer d'un point de vue morale pour le "Maçon franc et accepté ou spéculatif". On a d'autres textes du Frère Rudyard KIPLING parlant d'être ouvrier Maçon, mais il ne l'envisage pas en qualité de Franc-Maçon, comme ici "d'initié", mais comme maçon au sens "Maçon de Pratique ou Opératif".
Quand je partirai, formez la Chaîne.

Chaîne (suite)

"formez la Chaîne."

  • S'il s'agit de la "Chaîne d'Union", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, cet usage en fin de Réunion Maçonnique, bien connu et très apprécié de nombreux frères pratiquants un rite continental, est totalement absent sous cette forme, au Rite Anglais Style Émulation. de plus cette phrasologie est typique l'invitation en fin de Réunion Maçonnique dans les Rites Continentaux.
  • S'il s'agit de la "Chaîne de l'Initiation", cette référence ne peut provenir du Frère Kipling, Cette phrasologie est typique des Rites Continentaux. Le Vénérable Maître, lors du Banquet faisant suite à une Initiation, utiliserait probablement plutôt la terminologie de l'occasion "chaîne de l'Initiation"
Rien ne sera perdu de ce qui fut donné. Je resterai toujours parmi vous car je vous laisserai le meilleur de moi-même, oh fils de la Lumière, mes Frères.
  • Il n'est pas ici possible de prendre une quelconque position.

Conclusion

Pratiquant plusieurs rites, dont deux Rites Modernes Français et le Rite Anglais Style Émulation, l'analyse me permet de faire le constat, à mon sens, sans appel.

La majorité du Poème fait référence à des éléments rituels ou d'usage maçonnique que Frère Rudyard Kipling ne connaissait très probablement pas du tout. Et même dans le cas contraire, il est d'autant plus improbable qu'il y ait porté un quelconque intérêt au point de l'intégrer dans un poème "Testament de l'Initié".

Rudyard Kipling a écrit d'autres textes, dont le roman "L'Homme qui voulu être Roi", "La Loge Mère" pour ne citer que ces deux plus connus, et où les références concernent clairement ce qu'il pratiquait : un Rite Anglais issu de l'Acte d'Union de 1813 formant la Grande Loge Unie d'Angleterre, et démontré chaque Vendredi par Emulation Lodge of Improvement, une Loge d'Instruction à Londres.

Thierry R. BACHMANN

11/04/2020

Annexes

Poème complet du "Testament de l'Initié"


Communément attribué au Frère Rudyard KIPLING

Sources principales de recherche

Site internet de la Kipling Society (http://www.kiplingsociety.co.uk/) [Dernier accès le Vendredi 10 Avril 2020]Harry Carr, "Kipling and the Craft." Ars Quatuor Coronatorum. vol. 77 , 1964Dans l'intérêt des frères Rudyard Kipling, Traduction et présentation de Pierre Gauchet, Dervy, 2012Site internet de la loge maçonnique libre Rudyard Kipling (http://www.rudyard-kipling.fr/Travaux-la-vie-maconnique-du-Frere-Rudyard-Kipling.html) [Dernière accès le Vendredi 10 Avril 2020]